On n'est pas sorti de l'auberge!
Violette GRAVELINE / Ecole Supérieure des Arts Décoratifs
Ce vélo triporteur électrique propose un lieu de convivialité à part entière : à la manière d’un théâtre ambulant, l’usager entre dans un décor. Il pénètre un «intérieur» comme pour aller chez un ami le temps d’un déjeuner. Chaque triporteur a son propre univers. Il propose une carte de boissons appropriées et originales. Les triporteurs changent de lieux selon le jour de la semaine, permettant une alternance des univers proposés. On y apporte son repas - les possibilités pour acheter à manger (chaud ou froid) et à emporter en France sont déjà très larges, nous exploitons cette situation - pour s’y restaurer. Le projet est une réponse au stress urbain et permet un vrai temps de pause et une détente, tout en requalifiant l’espace public : celui-ci devient lieu de rencontre, d’échange et de convivialité, autour d’un événement quotidien, le repas. Son atmosphère pourrait être comparable à celle des marchés : festive et accueillante.
Visualiser le panneau
Visualiser la vidéo
Visualiser le diaporama