Contexte

Liaisons urbaines (http://liaisonsurbaines.com/)
Expérimentation et transformation d’espaces publics

Liaisons urbaines est un projet de mise en valeur d’espaces publics de villes africaines par des interventions rapides et de coût raisonnable qui croisent aménagement urbain, design, art et patrimoine en associant habitants, opérateurs culturels et concepteurs du cadre de vie et des arts visuels (designers, architectes, plasticiens).

Le projet s’intéresse aux places, terrains, trottoirs, espaces ouverts, espaces communautaires : «espaces publics » qui jouent un rôle central dans les activités sociales, économiques et culturelles des villes africaines, mais semblent négligés dans un contexte de croissance urbaine où sont privilégiés les infrastructures, les équipements et l’habitat.

L’opération se concentre sur les activités de restauration de rue, qui est une institution populaire au Bénin. La place Agonsa accueille un échantillon de la gastronomie béninoise qui est extrêmement variée.
Le site retenu est la place vodoun Agonsa honto espace de 1 000 mètres carrés situé à la limite des quartiers Adjina et Ouenlinda, qui fait partie d’un réseau de places Vodoun qui structurent le tissu urbain de Porto-Novo. Cette place relie nourritures matérielles et spirituelles : elle accueille à sa périphérie des activités de vente de vivres, cuisine et restauration.
Les activités de vente de vivres, de préparation et de restauration de celles que nomme les ” bonnes dames ” sont ici complémentaires : on peut acheter ou consommer sur place du pain, des légumes, des condiments, des fruits ou des mets préparés.
Les activités sont localisées sur des mobiliers ou dans de petites architectures précaires ou en dur.

Liaisons mobiles
Une cafétéria mobile pour les villes africaines

Le concours étudiant Liaisons mobiles est un volet du projet Liaisons urbaines dont l’objectif est la valorisation d’espaces publics de villes africaines par des actions d’aménagement in-situ qui associent, habitants, opérateurs culturels, et concepteurs du cadre de vie et des arts visuels (architectes, designers, paysagistes, plasticiens et autres inventeurs).
Ce concours d’idées à visée prospective porte sur le traitement et les nouveaux usages des espaces publics. Il est ouvert aux étudiants en architecture, design, art, urbanisme, paysage et ingénierie.

Sujet

Dans un contexte où les activités de cuisine de rue marquent de leur présence le paysage urbain d’une majorité de villes africaines, nous invitons les étudiants à imaginer un nouveau type de café ambulant qui corresponde aux modes de vie de la jeunesse africaine contemporaine.
Il s’agit d’imaginer un nouveau dispositif mobile de restauration qui soit un pôle de convivialité voire de civilité dans l’espace public. Il doit inciter à s’arrêter, à déguster, à échanger ou à demeurer.
Ce dispositif hybride, relevant de l’échelle de la microarchitecture, sera capable de répondre non seulement à la conservation, la préparation et la distribution des aliments, mais aussi à leur présentation et leur consommation dans l’espace public. Il apportera des réponses aux questions d’hygiène et d’autonomie (eau, énergie, froid).

L’inscription se fait en ligne du 5 février au 5 avril 2013

Retrouvez toutes les informations sur le concours au lien : http://liaisonsurbaines.com/?p=441